Randonnée à vélo de Bordeaux à Agen

Les cyclistes les plus aguerris feront le trajet dans la journée. Mais pour un cycliste moins chevronné -comme moi par exemple-, le trajet sur 2 jours en passant par Marmande était une idée louable. C’est ce que nous avons fait à deux camarades et que nous allons vous raconter dans la suite de ce billet. Quasi 100km le premier jour (à peu de chose près) et un peu plus de 65 le second. Le trajet, et les arrêts se sont révélés très agréables. La fin du voyage nous a donné l’occasion de visiter la très belle ville d’Agen, avant de rentrer confortablement en train à Bordeaux.

Bordeaux Latresne

En partant de Bordeaux

Depuis le centre-ville, nous avons traversé le pont de pierre et pris immédiatement à droite Place Stalingrad. La direction à suivre est celle de Sauveterre-de-Guyenne, en prenant la « Voie Verte » qui nous y amène. Le paysage à la sortie de Bordeaux est principalement industriel, mais à votre droite vous croiserez des carrelets, petites maisons sur pilotis utilisées par les pêcheurs, très typiques sur les berges de la Garonne. Une fois la route abandonnée au profit de la piste, toujours en longeant la rive, vous croiserez d’impressionnantes propriétés…Mais pas pour longtemps, car il vous faudra rapidement prendre un virage serré qui éloigne de la rivière et traverser le rond-point. Cette portion se fait sur route ouverte, mais on rejoint rapidement la piste, qui est alors complètement isolée de toute circulation.

Latresne Creon

La piste cyclable de Bordeaux à Créons, qui ne commence qu’à Latresne

La piste traverse un certain nombre de villages qui longent une vieille voie ferrée à en juger par les gares encore existantes. La première d’entre elles est celle de Latresne ou l’on trouve un café, celle d’après a un robinet d’eau potable qui permet de remplir sa gourde… À Lignan de Bordeaux, la vieille gare s’appelle Bistrot de la Pimpine et celle de Sadirac a été réhabilitée en ‘Maison du Patrimoine Naturel du Créonnais’.

Le Bistrot de la Pimpine est un endroit sympa pour faire une pause-café, même si très peu de km ont été parcourus ! Un long faux-plat en descente nous amène ensuite à Créon, dont la gare propose toilettes et point d’eau pour se ravitailler. Vous y trouverez également un office du tourisme et un magasin « Vélo Station », qui loue des vélos et vous laissera gentiment utiliser sa pompe si vous manquez de quelques barres sur vos montures.

Bordeaux Creon cycle path

Creon Sauveterre

De Créons à Sauveterre

Un peu après la sortie de Créon, vous passerez par un vieux tunnel qui débouche sur une campagne aux paysages de vignes et de champs de colza. La piste est facile et en bon état, ça passe tout seul. On peut voir quelques propriétés viticoles depuis la piste comme le Chateau Haut Meyreau a Dardenac ou le Chateau Roquefort a Lugasson…

En suivant la piste, on arrive à Sauveterre-de-Guyenne plus vite que prévu. Le centre-ville est petit et ressemble à celui de Créon : de petites rues qui mènent à la place du marché, dont les commerçants bordent le tour. Il y a un ou deux restaurants où vous pouvez vous arrêter déjeuner. De notre côté, on a mangé ce qu’on avait emporté assis sur un banc, puis on est allés vers le centre-ville pour prendre notre premier petit café depuis le départ.

Sauveterre La Reole

De Sauveterre à La Réole

Pour cette petite portion, on abandonne la piste et on prend la D670 sur 14 kilomètres, ce qui n’est pas désagréable : la route est en bon état, pas trop passante et pourvue d’une bande cyclable. On croise encore des châteaux, qui peuvent être visités si vous le sentez.

La route est un peu plus dénivelée : une ou deux côtes qui sont bienvenues, car elles cassent la monotonie de la route jusque-là. La route descend ensuite assez fort jusqu’à la Réole alors faites attention que vos freins fonctionnent bien avant de vous engager ! Nous ne sommes pas restés longtemps à La Réole, mais la ville à l’air super mignonne, avec sa petite rivière en contrebas.

canal path bordeaux agen

La Reole Pont des Sables

De La Reole / Fontet à Montpouillan [pont des sables]

Il faut traverser une rivière et prendre à gauche pour rejoindre la piste cyclable. Ce sera juste après La Réole que l’on pourra trouver un endroit appelé Fontet, depuis lequel on peut rejoindre le canal de Garonne, qui combiné au canal du Midi s’étend jusqu’à la côte méditerranéenne (à Béziers).

Sur cette section, le revêtement est bon, avec juste quelques portions en gravillons.

christopher gj cooley gravel biking bike packing

Pont des Sables Marmande

Montpouillan [pont des sables] à Marmande

Si vous allez directement à Agen, cette partie du trajet peut être évitée. Nous avons traversé le canal et pédalé 5km sur la D933 jusqu’à Marmande. Nous avions un gros vent de face, et étions presque arrivés à notre objectif du premier jour donc après avoir passé le sympathique pont vers la ville, nous nous sommes accordé une bonne pinte de bière fraiche au Cœur des Remparts. C’est là où nous avions prévu de dormir grâce à warmshower.org .

C’était ma première expérience du site et notre hôte n’aurait pas pu être une meilleure publicité pour la communauté ! Elle s’appelle Danièle et elle tient un carnet avec les photos des cyclistes qu’elle a accueillis au fil des années, toutes prises avant leur départ de chez elle, dans son allée. Chaque voyageur lui laisse un petit mot, quelques-uns sont en anglais, d’autres en espagnol et même en japonais ! Elle nous a nourris avec une délicieuse soupe, sa fameuse ratatouille, avec des pâtes et du poulet, le tout arrosé avec le vin que nous avions apporté pour la remercier.

On avait une chambre chacun et elle nous a bien sûr laissés utiliser sa douche avant d’aller se coucher. Le lendemain elle nous a accueillis avec deux grands bols de café, et des tartines avec de la confiture maison. J’ai tellement adoré la confiture qu’elle m’en a offert un pot à amener avec moi.

On a écrit notre petit mot, elle nous a pris en photo dans l’allée et on a repris la route vers le canal, en reprenant la même route que pour arriver à Marmande.

A mon retour j’ai fait un “Victoria sponge cake” avec la confiture à base de gigérine (une sorte de melon) que Danièle m’a offerte.

Danièle
Danièle

Marmande Buzet

De Marmande au canal, et vers Buzet-sur-Baise

Une fois sur le canal, la piste n’est pas très variée. Il y a le canal qui passe de droite à gauche à mesure que l’on traverse des petits ponts, mais la piste suit plutôt le canal. L’eau se trouble parfois au passage d’une barque. On croise quelques personnes, qui courent, d’autres qui promènent leurs chiens, et on fait un petit signe à un cycliste que l’on croise, mais on ne peut pas dire que la route est très passante. On croise des hérons et des pics verts.

On continue sans croiser beaucoup plus de signes de vie. C’est comme si on était sur une route plus ancienne, aux abords arborés. Les arbres qui longent le canal sont bien ordonnés, espacés méthodiquement, et se reflètent joliment dans le canal dont l’eau est lisse comme de l’huile.

Quand on croise une écluse, on a envie de s’arrêter regarder s’il y a un bateau… Il n’y a pas grand-chose comme village entre Marmande et Agen, dont si vous voulez vous arrêter déjeuner ou remplir votre gourde, on vous conseille de le faire à Buzet-sur-Baise, ou il y a une sorte de marina huppée, quelques boutiques, restaurants et des toilettes publiques.

Buzet Agen

De Buzet-sur-Baise à Agen

Depuis Buzet-sur-Baise, la route est assez monotone. On commence à bien connaitre le canal ! Il a quand même une partie cool où le canal traverse une rivière sur un pont. (pic) et où les arbres nous laissent être en plein soleil. La piste en elle-même est cohérente avec la section précédente, régulière et bonne dans l’ensemble avec quelques passages de gravier et de racines sous-jacentes.

On s’est rendu compte que l’on se rapprochait d’Agen parce que la piste est soudain devenue beaucoup plus passante. L’entrée dans la ville est en elle-même assez impressionnante, car on passe à nouveau par un viaduc au-dessus d’une bien plus grande rivière. Une fois le pont passé, nous sommes presque tout de suite en ville.

Et voilà! Vous y êtes, avec on l’espère assez de temps pour profiter de cette jolie ville d’Agen.

Le mot après coup

Nous ne le savions pas au moment de notre trip, mais après avoir traversé viaduc vers Agen il y a sur la gauche un café-vélo qui a ouvert récemment. Ça vaut le coup de s’arrêter, et soutenir cette belle initiative. Ils s’appellent tout simplement Café Vélo, et ils sont situés Rue du Duc d’Orléans 47000 Agen.

http://cafe-velo.net

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s