Ce que l’on a appris pendant nos 2500 premiers kilomètres de bikepacking

Nos amis Ashley et Quentin ont gentiment écrit ce blog pour nous au sujet du début d’une aventure de cyclo-camping.

Bikepacking in Sicily

C’est dans le brouillard humide de l’hiver que vous avons terminé de ficeler notre package à vos vélos, pour la seconde fois. Encore un peu dans le gaz à cause de notre soirée de départ, nous voila partis, après quelques coups de pédales hésitants dans l’allée, .. Depuis nous avons roulés à travers la Provence, la Corse, la Sardaigne, la Sicile, la Calabre, la région de Puglia et le nord de l’Albanie. Les 2500 premiers kilomètres ont été riches d’enseignements, appris parfois à la dure, dont les plus importants seront partagés ici, sur le blog de Musette

 

Who suspected snow in Southern Italy?

Avant de partir

Il sera utile de réfléchir à ce que vous avez envie de voire, de faire et de parler autour de vous de votre voyage avant de partir. Si votre but est d’aller au bout de vous même et de tester votre résistance, vous ne choisirez surement pas le même itinéraire que si vous voulez aller à la rencontre des locaux. Cette réflexion guidera non seulement votre itinéraire, mais aussi la saison à laquelle vous pourriez partir, ce que vous emporterez, et votre état d’esprit tout au long de la route. Il ne s’agit pas d’en faire un commandement gravé dans le marbre, vous pourrez bien sur changer d’avis en cours de route, mais avoir une idée d’où vous allez, comment vous y allez et pourquoi est un critère non négligeable de la réussite d’une telle expédition.

Notre itinéraire total devrait dépasser les 20 000 km, à vélo et à cheval. Nous avons choisis nos vélos pour leur robustesse, leur simplicité à réparer, et leur look canon. Quentin roule sur un Trek 520 de 2018, et Ashley a Sunn Symp (remonté par Musette bicycle & coffee). Pour les sacs, notre choix s’est porté sur la baggagerie Ortlieb dont réputation de fiabilité n’est plus à faire. On s’est monté des pneus gravel pour pouvoir sortir des routes asphaltées. Un de nos objectifs à nous était de passer du temps avec les habitants, et cela signifie souvent de prendre des chemins un peu pourris.

Changing a tire tube is always a pleasure

Les choses à connaître en mécanique

Il serai utile d’apprendre les bases de la mécanique cycle avant de partir: savoir changer une chambre à air, la réparer, changer les patins ou les disques de freins, changer les cables… Vous devriez aussi faire régler votre vélo par un pro. Quelques centimètres de hauteur ou d’inclinaison sur une selle vous feront sentir une énorme différence au bout du compte. Un bon réglage sauvera vos genoux, hanches et votre dos.

Pour préparer notre périple, nous avons suivi un mécano cycles dans son magasin, en prenant des photos de tous les outils, mais aussi des gestes clés. Le but était d’apprendre à réparer et ajuster tout un tas de trucs. Dans la réalité (et pour le moment), ce que nous avons appris cette semaine là ne sont à pas beaucoup servi, nos réparations portaient plutôt sur des choses que nous n’avions pas vu… Gardez dons à l’esprit que vous devez être prêts à faire des réparations de fortune, à base d’attaches rapides pour tenir jusqu’au prochain magasin de cycles ou jusqu’à la réception de la prochaine pièce.

Sicilian backroads bikepacking

Itinéraires bis plutôt que voies express

Il s’avère que les itinéraires les plus efficaces pour aller vers l’est, en particulier une fois sortis de France, dont des départementales, chargées en véhicules, et dont les bas-côtés sont jonchées de déchets. Lorsque nous sommes enfin arrivés en Sicile, nos oreilles bourdonnaient du vas-et-vient incessant de la circulation. Nous avons donc abandonné la côté pour rouler dans l’arrière pays. Et les chemins loin de l’autoroute se sont révélées bien plus propres et bien plus sympa à rouler.

Bien sur, les chemins de traverses sont plus rudes, parce qu’ils traversent en réalité de petites montagnes. Mais cela peut tourner à votre avantage car en Sicile et en Calabre cela veut souvent dire traverser des de magnifiques zones de parcs naturels. Hors saison, ces régions sont quasi-désertiques ; les seules personnes que l’on a croisées étaient des locaux. Couper à travers la montagne n’est certes pas le chemin le plus court, et vous cassera certainement les pattes, mais le bivouac est plus aisé et de bien meilleure qualité que sur les côtes plus habitées.

Riding through a protected forest in Sardina can only be done with bigger tires

stone city bikepacking

Moins, c’est bien

Un des mantras du bike packing c’est de partir léger. Et pourtant, difficile de réduire la liste déjà courte de vos essentiels. Si vous partez l’été, vous pourrez surement vous en tirer en prenant seulement une bâche, mais compter sur le fait que vous pourrez dormir à la belle étoile tous les soirs, c’est prendre le risque de finir trempé. Idem, partir sans réchaud c’est prendre le risque de manger ses pâtes crues parce qu’on a pas réussi à faire de feu…

Quand on est vraiment en mode full-touring, la journée est bien remplie, et ce dès le réveil. Entre le rangement du campement du matin, à la vaisselle du soir, il y aura toujours un petit quelque chose à organiser, réparer, rafistoler, nettoyer ou préparer. Peu d’effets personnels vous permettra de faire rapidement le tour de ce que vous avez tout le temps, et ne vous inquiétez pas, ce sera toujours largement assez pour vous occuper !

best wild campsites, in a cave Matera

Looking out of tent

Un petit mot sur le camping sauvage

A vélo, nous faisons toujours du camping sauvage, sauf si quelqu’un nous invite chez eux ou lorsque nous profitons des hôtes Warmshowers. Au début, on était qu’a moitié rassurés à l’idée de poser notre tente n’importe où, et vous le serez surement aussi.

Voici donc une petite liste de ce que les gens pensent des campements sauvages, d’après nos recherches sur le terrain. Au choix, soit:

  1. Ils s’en foutent
  2. Ils ont un peu peur, donc ils nous ignorent et nous laissent tranquilles
  3. Ils sont curieux, trouvent ca cool, viennent vous voir avec de la nourriture, des cadeaux
  4. Ils n’aiment pas nous savoir là, donc ils nous montrent où l’ont peut se mettre à la place

Quand on trouve un sport où se poser, on évalue rapidement si c’est une propriété privée. Si oui, on essaye de trouver quelqu’un à qui demander si c’est ok de planter notre tente là pour la nuit. Le plus simple pour faire ça, c’est de se faire des amis : raconter notre histoire, dire d’où l’on vient, qui ont est, où est ce qu’on va.. Si c’est non, on peut jouer la carte du « il fait tout noir, c’est juste pour la nuit » ou demander si ils peuvent nous indiquer une lieu pas loin où ce serait bon (la plupart du temps, ça marche). Dans l’ensemble, on a eu zéro expériences de camping sauvage pourries et pleins de plutôt super. Pensez juste bien à être discrets et ne rien laisser derrière vous.

Alone on a beach in Corsica

Voyager à vélo c’est un mode de transport qui vous mettra directement en contact avec les locaux, et en lien avec la nature qui vous entoure. Soyez ouverts d’esprit, préparés à l’imprévu et bienveillant envers les gens que vous rencontrerez, cela sera bien plus enrichissant que de tourner les pédales autant que possible jour après jour. Depuis notre départ nous avons de rudes journées et de grands moments de fun, et tout est à garder.

Notre voyage “En Selle” c’est moitié-moitié entre le vélo et le cheval. Pour le moment, nous avons terminé votre trek à cheval à travers l’Albanie, et roulé à travers la Bulgarie, la Turquie, la Géorgie, et l’Azerbaijan prévu automne-hiver 2019. Si vous vous retrouvez à rouler à travers l’Asie, n’hésitez pas à vous envoyer un petit message, on sera ravi de partager notre expérience (ou un bout de chemin). Vous pouvez nous retrouver en ligne sur www.enselle.voyage ou sur instagram @enselle.voyage

Silent pine forests

All photo credits: En Selle

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s